Plantation de haies en milieu viticole

Plantation de haies en milieu viticole from Miamedia TV on Vimeo.

Suite à une mission de stage pour étudier les bienfaits et les avantages dans l’environnement de la plantation de haie en milieu viticole à la FDC33 (Fédération Départementale des Chasseurs de Gironde) Valentin Hermouet, ingénieur agronome nous explique ce projet de stage devenu une action portée par la fédération.

Le but principal du projet expliqué par Valentin Hermouet est de recréer des conditions environnementales et des continuités écologiques dans les vignobles et de favoriser les intérêts communs des chasseurs et des viticulteurs. Ces haies vont permettre de créer des corridors écologiques naturellement et ainsi aider le déplacement de la faune et l’implantation de sites de nidification pour les oiseaux ou les espèces migratoires. D’un côté pour les chasseurs, il y a un intérêt cynégétique pour le renouvellement de la flore et de la faune en recréant un écosystème pérenne pour la chasse. Un intérêt agronomique également pour aider le développement d’autres espèces qui favorise le développement des vignes ou l’environnement en général tel que les espèces migratoires ou protégées.

Un autre point fort qui se dégage de cette démarche de plantation de haie dans les vignes est l’intérêt sociétal. Les haies sont une barrière physique pour protéger les sites sensibles tels que les écoles, les crèches, les terrains sportifs lors des traitements des viticulteurs de leurs terrains avec leurs produits phytosanitaires.

Les objectifs de ce projet représente la plantation de 7 km de haies jusqu’à décembre 2018. Le projet est entre de bonnes mains et en plein développement depuis octobre 2017. La biodiversité étant le maître mot de ce projet, L’engouement est au rendez-vous autour de la plantation de haie en milieu viticole.

Malgré les quelques contraintes suscitées par la plantation de haie par les viticulteurs dans leurs exploitations, la plupart des autres acteurs (chasseurs, communautés, …)  restent néanmoins enthousiaste pour ce projet. On craint surtout les coûts d’entretien des haies et le coût de l’espace utilisé par les haies à la place des vignes.

Au final, ce projet est inscrit dans une démarche pour améliorer les systèmes de cultures dans le sens des viticulteurs et aussi contribuer à la chasse pour les adhérents de la Fédération Départementale des Chasseurs de Gironde.

logo-fdcg33

Fédération départementale des chasseurs de la Gironde

L’approche biodynamique en viticulture

L’approche biodynamique en viticulture, une science avérée pour certains, un mythe pour d’autres. La biodynamie fait évoluer certaines pratiques, ou encore met en évidence certains mécanismes et ce de façon de plus en plus rationnelle de nos jours.

Une playlist de 10 vidéos présentées et réalisées par le Mouvement de l’Agriculture Biodynamique et la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique sur l’approche Biodynamique de la vigne (partages des connaissances, recherches et pratiques)  les 19 et 20 février à l’abbaye de Fontevraud pour ce 4° congrès national de viticulture.

Face aux problématiques importantes rencontrées par la profession viticole (affaiblissement de la vigne, problèmes de dégénérescence et de maladies du bois, parasitisme difficile à contrôler, perte de fertilité des sols…) des innovations et des pistes existent sur le terrain, chez les vignerons qui observent, se questionnent, comparent, cherchent… avec parfois des résultats probants.

En février dernier, la FNAB et le Mouvement de l’Agriculture Bio-Dynamique (MABD) ont organisé un colloque national pour valoriser et partager ce savoir-faire encore peu connu : retour sur ce congrès Les objectifs du séminaire : de plus en plus de vignerons s’interrogent et s’intéressent aux pratiques biodynamiques. Certains cherchent à réduire leur impact environnemental dans le traitement des vignes, d’autres à améliorer la qualité gustative des vins, d’autres encore recherchent davantage d’harmonie dans leur métier. Chaque viticulteur et vigneron est capable d’appliquer les pratiques biodynamiques de manière correcte s’il s’en donne les moyens techniques et humains. S’il le fait en respectant les règles agronomiques de base, il verra rapidement des résultats sur son sol, ses vignes, ses vins.

 

affiche-vin-sains

Ainsi, environ 150 viticulteurs bios et biodynamiques des Pays de Loire et des différentes autres régions viticoles françaises, de Suisse et d’Espagne se sont réunis les 19 et 20 février à l’abbaye de Fontevraud pour ce 4° congrès national de viticulture. Au-delà de la mise en pratique, ce séminaire a permis d’amener des éléments de compréhension sur ce qu’est la vigne, de faire connaître des résultats de recherche concernant l’usage des préparations biodynamiques, de se questionner sur notre lien au sol, sur le sens et le rôle du vigneron d’aujourd’hui, avec toujours comme fil rouge la santé de la vigne et la meilleure manière de l’accompagner.

Cet événement a donné la parole à des chercheurs, des formateurs et des techniciens, mais également à des producteurs qui ont des pratiques innovantes et recherchent de nouvelles voies pour l’avenir.

Pour voir ou revoir les témoignages : Tous les témoignages sont disponibles sur les sites de la FNAB et du MABD : Ouverture travail de pépinière chez des producteurs en lien avec la régénération et les maladies du bois ; mission de la vigne dans les paysages ; approche physiologique de la plante : technique de l’enroulement pour éviter le rognage ; gestion du soufre en cave et invention de matériel spécifique ; parcours d’accompagnement à l’installation de nouveaux vignerons ; pratiques et sensibilité ; trouver sa voie en biodynamie ; la notion de polarité en agronomie et en biodynamie ; approche sensible de la vigne : ses conséquences pour le travail pratique.

Ces vidéos proposées et réalisées par la FNAB et le MABD, disponibles sur la chaine Youtube de la FNAB.

ob_479280_fnab-long-panorama

&

couleur

Présentation de l’EPL de Carcassonne

Présentation de l’EPL de Carcassonne : vidéo réalisée par Miamedia from Miamedia TV on Vimeo.

 

Découvrez l’EPL de Carcassonne, un véritable laboratoire de la viticulture raisonnée.

Le métier d’animateur de projet en Agriculture Biologique

Le métier d’animateur de projet en Agriculture Biologique from Diode Production on Vimeo.

Le métier d’animateur de projets en AB

Les projets des développements territoriaux par l’agriculture biologique sont en augmentation.

L’Agriculture Biologique : un outil de développement local ?

L’Agriculture Biologique : un outil de développement local ? from Diode Production on Vimeo.

Bio et développement local :

le projet ABILE

L’Agriculture Biologique joue-t-elle un rôle dans l’économie locale ?

L’Agriculture Biologique joue-t-elle un rôle dans l’économie locale ? from Diode Production on Vimeo.

Mettre en place un circuit alimentaire, du producteur au consommateur, ce n’est pas une mince affaire !