Banque Alimentaire : redistribuer les surplus de production agricole

La Banque Alimentaire de Bordeaux et de la Gironde from Miamedia TV on Vimeo.

 

Présent au salon de l’agriculture de Bordeaux, Jean Marie Dory, vice président – Approvisionnement nous parle des actions et missions de la banque alimentaire au quotidien.

 Avant tout la banque alimentaire est une plateforme d’approvisionnement, c’est à dire de collecte et de distribution de produits alimentaires pour les personnes dans le besoin. La banque alimentaire de Bordeaux et de la Gironde récolte chaque année, grâce à une collecte journalière, plus de 5 000 tonnes par an de denrées alimentaires en partie en provenance de la grande distribution .

Cette récolte est orchestrée du point de vue la logistique et de l’approvisionnement par une batterie de bénévoles engagés. Il y a par ailleurs une traçabilité des produits pour permettre de les redistribuer aux autres associations et aux personnes bénéficiaires. Des produits alimentaires frais et secs (conserves) sont également acheminés.

La banque alimentaire de Bordeaux et de la Gironde tend aujourd’hui à chercher et collecter ces produits en amont vers la production. Les industries agroalimentaires  peuvent jeter certains produits inaptes à la distribution  et donc éviter le gaspillage alimentaire. Cette action aura pour but d’aider à la fois les industries agroalimentaires en leur donnant 60% du prix grâce au système des indemnisations en réduction d’impôt CERFA.

Le monde agricole est aussi un partenaire de taille pour la banque alimentaire car elle a besoin de grand volume en cas de pénuries de fruits et légumes.

Le but de la banque et de nourrir les plus nécessiteux mais aussi réinsérer et partager les valeurs de la banque alimentaire et de l’entraide aux gens.

C’est pourquoi la banque alimentaire de Bordeaux et de la Gironde est venue pour rappeler de part sa présence au salon de l’agriculture lors de la foire internationale de Bordeaux qu’ils ont toujours besoins d’aide, de bénévolat mais aussi de produits alimentaires.

Si vous êtes agriculteurs et qu’il vous arrive d’avoir des stocks invendus, pensez-y !