Le métier d’animateur de projet en Agriculture Biologique

Le métier d’animateur de projet en Agriculture Biologique from Diode Production on Vimeo.

Le métier d’animateur de projets en AB

Les projets des développements territoriaux par l’agriculture biologique sont en augmentation.

Ils impliquent à chaque fois de trouver des synergies entre des acteurs nombreux : agriculteurs, élus, environnementalistes ou consommateurs… Les buts sont multiples : améliorer l’environnement, créer des emplois, assurer l’approvisionnement de la restauration collective, dynamiser la vie locale …

Au cœur de ces projets, nous trouvons toujours une ou un animateur qui a la difficile mission de faire en sorte que les gens trouvent un terrain d’entente et que les choses avancent.

Quelques animateurs de projets en AB

Maud est animatrice pour l’association Corabio qui organise dans la région Rhône-Alpes des défis ludiques pour inciter des familles à consommer plus de bio sans dépenser plus. Ce matin elle accompagne plusieurs participants. Elle leur a concocté une visite d’exploitation agricole  pour une découverte des modes de productions d’une ferme bio. Une belle occasion pour Maud de sensibiliser ce public à de nouveaux comportements.

 

Anne est animatrice au GABB 32 où des agriculteurs bio et non-bio mettent en place diverses formes d’échanges autour de l’agroécologie. Sa passion pour la nature se conjugue à une très bonne connaissance de ce territoire et des enjeux  environnementaux à l’origine de ce projet.

L’animateur de projets territoriaux est donc au centre d’une dynamique qui implique souvent une multitude de partenaires.

A Correns, c’est toute une commune qui s’est mobilisée pour donner naissance au premier village bio de France. Stéphanie gère Lou Labo, une association créée par la municipalité pour fédérer et favoriser les initiatives de projets multi-sectoriels. Quant à Claire, elle fait le lien entre des agriculteurs, une entreprise de transformation de légumes et des collectivités. Le projet qu’elle anime en Vendée supervise toute la chaine allant du producteur au consommateur.

Bruno est directeur de la ferme de l’EPL de Perpignan. Ce lycée se retrouve au cœur d’une dynamique locale qui s’est donnée pour mission de créer une nouvelle filière en plantes aromatiques bio. Un projet ambitieux qui requiert un esprit de pionnier et beaucoup d’optimisme.

Quelles compétences pour être animateur de projets ?

Engagement, capacité à motiver les autres, esprit d’entreprise, sens de l’organisation, autonomie sont quelques unes des qualités que requiert le métier d’animateur. Au centre de ces compétences il y a notamment les connaissances environnementales, la capacité d’organisation et de rédaction, la capacité à animer des groupes de personnes.

Une vidéo ABILE coordonnée par Philippe Fleury, ISARA-Lyon et Céline Cresson, ITAB, et réalisée par miamediatv.

Cette vidéo bénéficie du soutien du CASDAR, de la fondation de France et de la fondation Daniel et Nina Carasso.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s