Élevage des moutons à la Bergerie Nationale

L’élevage des troupeaux de moutons de la Bergerie Nationale de Rambouillet. Découvrez le fonctionnement des ateliers ovins de la ferme et ses orientations agro-écologiques – nouvelles ou en cours – vers une ferme démonstrative de l’agro-écologie.

Découvrez le fonctionnement des ateliers ovins de la ferme et ses orientations agroécologiques – nouvelles ou en cours – vers une ferme démonstrative de  l’agroécologie. La production à l’herbe, l’orientation agro-écologique au service de la santé des animaux et la qualité des produits : viande et laine.

Produire autrement : Aujourd’hui on parle d’agroécologie :

Changement de cap ou continuité ?

L’ambition de l’agroécologie est non seulement de transformer l’agriculture mais aussi de repenser l’ensemble des systèmes alimentaires afin de favoriser les transitions vers des systèmes évalués positivement du point de vue du développement durable. L’agroécologie propose une révision des modes de production. Le premier objectif est d’optimiser la productivité de l’agriculture sur la base de concepts écologiques, tout en renforçant les qualités de résistance et d’adaptation des cultures et des élevages face à de nouvelles incertitudes imposées par le changement climatique et la volatilité des prix agricoles et alimentaires.

Le second objectif consiste à valoriser le potentiel écologique et les impacts positifs apportés naturellement par les agro systèmes et à limiter les impacts négatifs des systèmes agricoles, en particulier par une moindre dépendance aux ressources fossiles. L’agroécologie se réfère alors à un ensemble de pratiques agricoles dont la cohérence repose sur l’utilisation des processus écologiques et la valorisation de la biodiversité en agriculture

L’agroécologie n’est pas un changement de cap au regard du développement durable mais une prise en compte encore plus grande de la nature, de ses qualités et de ses faiblesses dans les méthodes et pratiques à mettre en œuvre pour produire notre alimentation. L’agroécologie est avant tout une remise à l’honneur de l’agronomie, de la biodiversité « domestique ». L’agroécologie par l’utilisation de races et espèces végétales rustiques réintroduit de la diversité dans les variétés et les races… Pour le plus grand plaisir du consommateur qui retrouve, le goût, les couleurs, les formes, l’appétence, les qualités nutritionnelles dans des produits alimentaires et agroalimentaires diversifiés.

Le rôle de la Bergerie Nationale

Par un arrêté de 1994 le Ministère de l’agriculture lui a donné pour mission :

« de dispenser un enseignement en formation initiale et de développer des actions de formations continue, de recherche et de développement dans le domaine de l’agriculture et de l’environnement. Centre national de ressource sur le thème de l’agronomie et de l’environnement, l’établissement met en œuvre ces actions en insistant notamment sur  les relations qui peuvent exister entre l’homme et l’animal, entre l’agriculture, la zootechnie et le milieu périurbain. »

Avec l’orientation agroécologique donnée aujourd’hui par le Ministère, elle poursuit et développe ses missions.
Produire autrement : plus qu’un slogan, le nouveau défi que lance notre Ministre au monde agricole et à son enseignement oblige à penser, accompagner, enseigner autrement, à retrouver les fondamentaux de la pratique agricole.

La Bergerie Nationale, dans toutes ses composantes, s’applique à mettre en œuvre les objectifs qui lui sont fixés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s